vendredi 30 janvier 2009

RESTONS ZEN...


Cette scène se passe à l'aéroport de Blagnac.

La semaine dernière Pascale qui se rendait à Paris pour son travail s'était levée très tôt pour prendre le premier vol pour la capitale. N'ayant pas les idées très claires à cette heure matinale et après avoir fait les formalités d'enregistrement se dirigea vers les Bureaux de la douane pour y subir la fouille traditionnelle réservée , depuis quelques années, aux voyageurs. Dans son demi sommeil Pascale entendit vaguement qu'il fallait se déchausser et plus précisément enlever ses bottes. Étant chaussée de bottines notre Pascale s'empressa de se déchausser lorsque qu'une matrone mal embouchée lui cria dans les oreilles : " J'ai dit des bottes, des bottes, Madame, pas des bottines, alors rechaussez vos bottines, vos bottines, j'ai dit des bottes. Circulez..". Pascale toute ébahie s'est dépêchée d'obtempérer en ce tournant vers la personne qui la suivait qui était chaussée de cuissardes. On se saura jamais si la dite personne s'est déchaussée, car allez savoir si entre bottes, bottines et cuissardes il y a une hiérarchie pour passer à la fouille.... Le mystère reste entier, dommage...Cela aurait pu nous servir éventuellement...

Moralité de l'histoire, il faut rester zen en toute occasion, même en début de journée. Je crois que Pascale n'est pas encore bien remise de cette petite aventure et en a un peu gros sur la "patate".

4 commentaires:

maniacordi a dit…

Ah! les subtilités du vocabulaire français !! je comprends l'irritation de Pascale et je déplore le manque de politesse de ces "fliquettes" qui, parce qu'elles doivent être obéies, se prennent pour Dieu le Père...encore qu'on l'espère plus indulgent !!!

la gazette du tuco a dit…

Je ne comprends pas bien qu'il faille être irritée des le matin .. le job n'est sans doute pas très épanouissant mais tout de même il y a des limites. Il est vrai que souvent nous sommes entourés de petit chefs zélés...

ginette a dit…

Ah !!!!!!!!!!!!! les petits chefs ... et s'ils ont un uniforme c'est encore pire !
Difficile de rester calme

Prudent a dit…

ne croyez pas ça Ginette !
les plus virulents des petits chefs sont ceux qui en voudraient bien justement un uniforme !
Parfois certains sont odieux ... leur tour viendra de se faire remballer comme ça ... !