samedi 5 mai 2007

HISTOIRES D'OBJETS...




Lorsque ,je regarde certains objets qui décorent la maison, je pense à leur histoire. Certains, me rappellent des souvenirs, d'autres , que j'ai achetés dans des brocantes ont une histoire que je ne connais pas, mais leur style peut me suggérer un passé

Il y a dans notre bureau une aquarelle peinte par mon grand oncle,Emmanuel dit Manoli,le frère de ma grand-mère que je n'ai pas connue. Elle représente le jardin fleuri de la maison de ma mère. Chaque fois que mon regard se porte dessus, je revois ce vieux Monsieur aux cheveux blancs et aux yeux opaline, peignant avec application ses toiles qui représentaient toujours des paysages provençaux. Il a eu une vie bien remplie, à servir de père à ma mère et à son frère, puisqu'ils étaient orphelins; leur père étant mort à la guerre de 14/18 .Fait prisonnier pendant la guerre de 40., il n'en parlait jamais. Je l'aimais beaucoup, car pendant la période où j'étais en pension en France, tandis que mes parents vivaient en Afrique, la porte de sa maison restait toujours ouverte pour moi. Chaque fois que j'étais triste, je venais me réfugier chez lui. Sa femme et ses filles m'accueillaient toujours avec joie. Cette aquarelle a pour moi une valeur sentimentale très forte, d'autant plus qu'elle représente un souvenir de la maison de ma mère ,où nous n'aurons plus l'occasion d'aller ,puisqu'elle est louée.

Dans notre chambre, j'ai deux tableaux qui représentent d'anciennes gravures de mode habillées par une amie couturière, chez qui j'habitais lorsque je vivais seule à Dakar. Je les aime beaucoup. Elle me rappellent cette femme si habile et surtout les bons moments que j'ai passés auprès de sa famille. Hélas, la vie à fait son oeuvre et nous nous sommes perdues de vue.

Sur le rebord de la cheminée, trône un vase africain en terre de M'Bigou, une région du Gabon. Chaque fois que je le regarde, je me souviens la première fois que je l'ai vu à étalage d'un marchand de souvenirs. Je me suis dis: " il faut absolument que je l'achète". J'ai marchandé longuement, puis finalement j'ai pu l'acquérir. Lorsque nous avons déménagé pour nous rendre au Sénégal, le vase est arrivé en miettes. Je l'avais mis de côté ,car je ne pouvais pas me résoudre à le jeter. Lorsque la secrétaire de Jacques en le voyant m'a dit :" Ne vous inquiétez pas, mon mari va vous le recoller ". J'ai été soulagée. C'est ainsi, que ce vase, qui a fait un si long chemin, est toujours en ma possession bien qu'il ait gardé des traces de cette accident.

J'ai ,chez moi ,encore de nombreux objets ou tableaux qui ont une histoire, et une valeur sentimentale. Notamment, un couvert à salade en corne de boeuf qui appartenait à mes beaux parents. Il ne vaut pas grand chose mais je m'en sers tous les jours. Pour rien au monde j'utiliserai autre chose..

Je suis certaine, que vous aussi, vous avez des objets fétiches dans vos maisons.
Il m'arrive aussi de penser, avec une certaine tristesse," mais que vont ils devenir".

Hélas, pour quelques uns, alimenter des brocantes , faire des heureux et revivre une nouvelle histoire.

5 commentaires:

ginette a dit…

très jolis souvenirs .... merci de nous les faire partager
j'ai gardé un moulin à café ancien de ma grand mère, et si je me laisse aller à rêver, je peux entendre le craquement des grains de café sous les dents de la petite meule ... et je la vois,assise sur une chaise basse au coin du feu, son moulin coincé entre les genoux, en train de tourner avec précaution la manivelle ....
j'avais le même en plus petit, qui lui servait à moudre le poivre, je l'ai donné et je suis très contente, car il ne sert pas de déco, il a retrouvé son vrai usage et son odeur.... une deuxième vie.

Pierre a dit…

Moi aussi je possede quelques objets anciens que je conserve avec beaucoup de plaisir.Ils sont la memoire de mes ancetres en quelque sorte et j'espere que mes enfants les conserveront aussi lorsque je ne serai plus là.

la gazette du tuco a dit…

Pierre, je sais que tu as chez toi quelques objets qui te viennent de famille et tu en parles toujours avec beaucoup d'affection. c'est si rare de nos jours.

Quant à Ginette ,j'ai beaucoup aimé l'hitoire du moulin à café et à poivre. Il y en avait un aussi chez mes beaux-parents, il a fait le bonheur de la petite nièce de Jacques qui adore les objets ancien. Il ne sert pas mais décore la cuisine de son gîte en Saone-et-Loire.

Comme quoi nos objets peuvent se faire une nouvelle vie..

laurence a dit…

Ne t'inquiete pas pour l'avenir de tes objets maman, nous en prendrons soin, mais ne pense pas a ça s'il te plait!

la gazette du tuco a dit…

Par expérience, je sais qu'on ne peut pas tout garder.. mais ce n'est pas grave carles objets trouvent toujours à se refaire une nouvelle vie et c'est ce qui compte...