dimanche 3 février 2008

SAINT SEBASTIEN, PATRON DES ARCHERS...


Ce Dimanche, l'Archerie Mirandaise célébrait Saint Sébastien, Patron des Archers.
Un peu d'histoire....
Saint Sébastien, martyr sous DIOCLETIEN, était un militaire de la garde prétorienne. Son supplice a inspiré de nombreux peintres et sculpteurs au cours des siècles. Les flèches devinrent le symbole du Saint qui, depuis le quatrième siècle, est le patron de archers et arbalétriers .
Sébastien est né à Narbonne, vers 250, fils d'un noble du pays et d'une dame milanaise, tous deux chrétiens. Peu après sa naissance ces parents s'installent à Milan.
Vers 283, Sébastien s'engage dans l'armée romaine afin de venir plus facilement en aide aux chrétiens persécutés. Devenu capitaine de la Garde Prétorienne de DIOCLETIEN, il convertit, réalise des miracles, encourage et se porte au secours des Chrétiens. Exhorté d'abjurer sa foi, il refuse et fut condamné à mort par l'Empereur et fut livré aux archers de sa propre cohorte et laissé pour mort. Son corps criblé de flèches est recueilli par Irène, veuve du Saint martyr Catulle, qui le soigne. Une fois guéri, se plaçant sur le passage de l'Empereur, il l'interpelle et lui reproche sa cruauté. Dioclétien ordonne qu'on le conduise dans un cirque où il est roué de coups de bâtons jusqu'à ce que mort s'en suive . Le 29 Janvier 290, son corps est jeté dans le CLOACA MAXIMA (l'égout de Rome) d'où le sort une chrétiènne, LUCINE, pour le faire inhumer dans les catacombes de la VOIE APPIENNE.
Saint DAMASE (Pape de 366 à 383) fit édifier une église en l'honneur de ce martyr dont les reliques sont considérées comme un remède contre la peste. Elles furent réparties dans tous les pays de la chrétienté. Dès 680, Sébastien est invoqué contre la peste, quand le fléau qui ravageait ROME cessa brusquement à la suite d'une procession . Les reliques du Saint furent portées à travers la ville jusqu'à Saint Pierre aux Liens. Pour les historiens, le patronage de Saint Sébastien contre la peste s'explique par le fait que les flèches étaient le symbole de ce genre d'épidémies dans l' Antiquité.
En 825, sous le règne de CHARLES LE CHAUVE , les reliques du saint sont transférées en l'ABBAYE ROYALE de SAINT MEDARD à SOISSONS , et placées sous la garde d'une Compagnie d'Achers et d'une Confrérie de Saint Sébastien.

Encore une fois ce fut une belle rencontre. Merci aux organisateurs... féminins et masculins...

2 commentaires:

ginette a dit…

Merci Françoise pour ce petit clin d'oeil au tir à l'arc sur ton blog !
.... les archers, les albalétriers, OK mais tu as oublié les ferrailleurs !!!!! (je plaisante, c'était juste pour faire râler Jacques!)
Bisous, à +

la gazette du tuco a dit…

Oui, je sais, j'ai un peu abrégé ..la paresse sans doute...Bisous A+