mardi 23 septembre 2008

VOYAGE EN BRETAGNE..







Pont-Aven :
Le bourg occupe un site très agréable, au point où la jolie rivière Aven, dont les eaux jusque là jouent entre les rochers, s'élargit en estuaire soumis à la marée. Autrefois, l'Aven animait de nombreux moulins d'où le diction : " Pont-Aven, ville de renom - 14 moulins 15 maisons.De jolies maisons bourgeoises se dressent le long des berges tandis que des bateaux de toutes sortes mouillent dans le petit port de plaisance autrefois très actif car des marchandises amenées par bateaux y étaient transformées et repartaient vers d'autres destinations.
Un sentier de randonnée suit les méandres de l'Aven et escalade les hauteurs du "Bois d'Amour ". Cette agréable promenade permet de découvrir les lieux qui ont inspiré les peintres de l'Ecole de Pont-Aven dont le plus illustre fut Paul Gauguin.
Aménagée le long de l'Aven , la promenade Xavier-Grall. poête-journaliste qui vécut à Pont-Aven plusieurs années. On traverse des pontons fleuris avant d'arriver au bord de la rivière où l'on peut découvrir les biefs et les vannes qui assuraient la distribution de l'eau aux moulins ainsi que d'anciens lavoirs repartis de chaque côté de la rivière. Plusieurs passerelles enjambent l'Aven.
"Ecole de Pont-Aven ": entre 1886 et 1896 un vingtaine artistes de diverses nationalités s'étaient regroupés autour de Paul Gauguin pour inventer une nouvelle forme d'expression artistique , le synthétisme ou symbolisme. (courant qui schématise la forme, force et exalte la couleur et propose une vision simplifiée des choses).
Tout ici est harmonie et on comprend pourquoi les peintres y ont trouvé refuge.
Mais Pont-Aven c'est aussi l'histoire de ses célèbres galettes qui virent le jour dans les années 1890 et dont la tradition se perpétue encore de nos jours malgré bien des difficultés.

1 commentaire:

maniacordi a dit…

Ah! ce voyage en Bretagne ! je pense que les randonneurs garderont longtemps en mémoire les beaux sites chargés d'histoire et la belle légende de St Ronan et le passage sous son sarcophage des
mirandais en quête de miracles !
Et St Ildu, protecteur des volailles !